Assurance maison vacante | Nous on vous assure ICI !

Votre résidence est inoccupé ?

Nous avons la solution pour assurer votre maison vacante ! Nos courtiers spécialistes en résidence inoccupé ont une solution simple et rapide pour vous.

1-866-350-9763

Quelle est la différence entre maison vacante et inoccupé?

Une maison est vacante lorsqu’on a pas nécessairement l’intention d’y revenir comme dans le cas ou vous achetez une nouvelle résidence sans avoir vendu votre résidence principale. Une maison inoccupé est plus considéré comme une situation temporaire.

Une assurance maison vacante et assurance maison inoccupé

N’oubliez pas d’informer votre courtier ou agent si votre maison devient vacante c’est une situation importante à déclarer. Vous risquez de perdre beaucoup si votre assureur n’avait pas été informé. Un assureur régulier va vous donner une sorte de permis de vacance d’un terme assez court. Après nous seront là pour vous aider, nous avons des solutions.

Exemple de différente situation qui entraine une vacance de maison:

  • Succession
  • Achat d’une nouvelle résidence
  • Travaille à l’étrangé
  • Un héritage

La maison est vacante suite à une succession ?

Votre assureur vous a laissé tomber suite à une succession qui est plus longue que prévu? Nous avons des solutions pour vous, nous avons une police d’assurance maison pour succession. Notre assureur habitation couvrira selon ses conditions d’acceptation votre maison pour la période de la liquidation de la succession et jusqu’à la vente de la maison. Informez auprès de nos courtiers d’assurance spécialisé en assurance habitation.

Comment bien assurer une maison vacante ou inoccupée?

Une assurance habitat couvre les lieux de résidence mais pas les maisons vacantes. Il est très courant qu’on ne fasse pas attention à la clause d’exclusion concernant cet élément sur les polices d’assurance. En effet cette exclusion stipule que toute maison qui reste vacante pour une durée dépassant les 30 jours est exclue de la couverture de la protection habitat. Autrement dit en cas de sinistre l’assureur ne verse aucune indemnisation. Et de ce fait il serait avisé de renseigner la compagnie d’assurance en cas de changement de lieu de résidence pour bénéficier d’une couverture adéquate.

Il convient donc de renseigner l’assureur sur le domicile vacant et c’est lui qui peut accepter ou refuser d’assurer les lieux. L’acceptation est généralement assortie d’un avenant permis de vacance qui est ajouté à la police d’assurance habitat initialement contractée, en plus d’une surprime pour compenser l’avenant. Il faut également s’attendre à ce qu’il y a des exclusions notamment pour les dégâts de vandalisme, les dégâts d’eau ou le bris de vitres.

La surprime peut être justifiée par l’avenant, mais plus encore par le risque encouru qui devient plus élevé dans le cas des maisons vacantes. Et c’est ce qui explique aussi la réduction de protection portant sur des éléments habituellement couvets à l’instar de ce qui était précité. Les assureurs rejettent souvent l’assurance des domiciles vides car il y a plus de risques d’incendie, de vandalisme, de vol et autres de même que les risques de responsabilité civile. Pour prévenir un tel désagrément il est recommandé d’entrer en contact avec un agent d’assurance indépendant qui peut comparer les offres de plusieurs assureurs avant de conseiller le client pour la meilleure option proposée en matière de protection maison inoccupée.

Pour les propriétaires de maisons vacantes, ils peuvent penser à la cession d’une maison vide pour ne pas être obligé de payer la protection habitat pour deux maisons. Mais pour réussir la cession, ils ont tout intérêt à valoriser la maison pour obtenir le meilleur prix possible. Voici ci-après quelques astuces pour préserver sa propriété en bon état et pouvoir la revendre dans des conditions idéales et le plus rapidement possibles.

  • Il faut prévoir des visites régulières à la maison vacante ou la faire visiter par une personne de confiance;
  • Il est impératif de prendre toutes les précautions qui s’imposent pour limiter les dégâts d’eau en fermant les entrées d’eau et en procédant à une vidange des tuyaux. Car il faut rappeler que la couverture d’une maison vacante exclut les dégâts d’eau;
  • Il est impératif de garder la maison chauffée pendant la saison hivernale;
  • Il convient aussi de dégager l’entrée notamment de la neige pendant l’hiver;
  • Il faut également penser au gazon en l’entretenant surtout l’été pour éviter qu’il se dessèche et se dégrade;
  • Il serait pertinent de prévoir un système automatisé pour mettre en marché l’éclairage;
  • Il vaut mieux éviter d’enlever les rideaux, au contraire il est recommandé de les garder fermés pour préserver l’intimité à l’intérieur.

Voici quelques cas qui sont assurés :

Pour tout propriétaire de maison inoccupée et ne contenant pas des meubles ou du mobilier, elle peut bénéficier d’une assurance adaptée. Qu’il ait l’intention de la vendre ou de la louer ou que le bien immobilier en question fasse partie d’une succession, il est toujours possible de contracter une couverture adéquate.

Une telle assurance peut être une solution appropriée pour un investisseur qui achète des maisons pour les revendre, il suffit juste de s’adresser à un expert de l’assurance de maison vacante. Une telle protection permet de couvrir les responsabilités légales et personnelles de même que la valeur marchande du bien immobilier.

Il est conseillé de regarder de près tous les détails de son assurance habitation et de procéder aux changements requis pour couvrir la propriété inoccupée. Une maison bien entretenue permet d’accéder plus facilement à une couverture adéquate. Il faut penser à la visiter de façon régulière, de même que de la garder bien chauffer pendant l’hiver. Un déneigement serait nécessaire pour ne pas bloquer l’accès à la maison pendant la saison hivernale comme il faut procéder aux vérifications nécessaires en vue d’éviter les dégâts d’eaux. Enfin il ne faut pas omettre de bien entretenir le gazon. Des démarches simples mais qui permettent de garder la propriété en bon état et encourager les assureurs à la couvrir adéquatement.