Assurance condo

Pourquoi l’assurance condo est si importante?

Si la copropriété a le vent en poupe, les personnes en possession d’un condo voguent dans la confusion totale et ne savent pas ce qu’il faut déclarer ou pas et ce qu’ils peuvent assurer ou pas.

CE QU’IL IMPORTE DE SAVOIR POUR UNE COUVERTURE IDÉALE

Pour assurer convenable son bien immobilier entrant dans la copropriété, il faut connaître les différents éléments qui sont propres à ce type de bien et qu’il faut couvrir pour bénéficier d’une protection suffisante en cas de sinistre. Car il faut bien noter que dans le cas où l’assuré ne bénéficie pas d’une protection adéquate ou qu’elle est insuffisante, il aura à assumer les frais des travaux qui ne sont pas assurés pour la remise en état de l’immeuble. D’un autre côté plus la franchise est importante, plus il devient urgent de prévoir une cotisation spéciale pour couvrir les besoins en financement. D’où la nécessité de parler en premier avec son agent d’assurance pour connaître ce qu’il convient de couvrir et quels risques sont les plus récurrents afin de d’éviter les dépenses superflues ou les franchises trop élevées.

Il faut tenir compte évidemment de la valeur de reconstruction surtout si elle a lieu au cours des trois ou cinq dernières années. Il faut se renseigner sur le contrat du syndicat des copropriétaires, aussi bien sa valeur que ce qu’il contient comme garanties et le montant de la franchise. Il convient de s’informer aussi sur le de prévoyance et le plan de prévention et d’entretien de l’immeuble.

Demander conseil à son courtier est très important avant la souscription de toute police d’assurance habitation tout-risques. Ce professionnel est tenu de conseiller son client et de lui apporter les réponses exactes à ses questions et les solutions adaptées à son cas. Evidemment l’assuré doit être clair et lui fournir toutes les informations se rapportant aux changements qui ont eu lieu concernant sa situation. C’est une relation de confiance qui doit être établie entre les deux parties afin de bénéficier de la protection la plus optimale et la mieux adaptée aux besoins et aux attentes de l’assuré.

En expliquant les différents changements opérés, le courtier a la possibilité d’évaluer l’impact de telles modifications sur les besoins en matière de garanties et sur les couvertures requises pour couvrir les différents risques susceptibles de surgir dans le cadre d’une copropriété.
Pour gagner en efficacité il faut bien communiquer avec l’agent ou le courtier d’assurance. Il suffit de le renseigner si l’assuré a acquis des équipements, des œuvres d’art, du matériel informatique, des bijoux ou tout autre produit de valeur.

Il convient de bien préciser si une quelconque activité professionnelle ou commerciale est exercée à domicile pour bien protéger les équipements et les outils de travail. De même qu’il faut le mettre au courant dans le cas de l’installation d’un système d’alarme, chose qui permet de bénéficier d’une remise sur la prime d’assurance par exemple. Si l’assuré a un animal de compagnie il doit l’inclure dans l’assurance de copropriétaire de même qu’il doit mentionner s’il héberge quelqu’un à domicile, notamment le personnel qui travaille régulièrement. Il va de même si la copropriété fait l’objet de location même à courte durée ou dans le cadre d’échange de domicile pour les vacances.

En vue de bien estimer ses besoins en termes de garantie, il ne faut pas négliger de vérifier l’état des installations à l’instar du chauffe-eau dont la durée de vie ne doit pas excéder les 6 ans, en vue de garantir sa bonne performance et l’absence de tout risque.

L’assurance et la rénovation de votre condo

Si l’assuré prévoit d’entreprendre des travaux de rénovation, de réparation et d’aménagement dans son logement, il doit en discuter aussi avec l’assureur. De même qu’il doit l’avertir de ce qui a été déjà réalisé auparavant que ce soit par l’assuré lui-même ou par le syndic de la copropriété. Evidemment il convient de signaler les sinistres ou les dégâts qui ont affecté la copropriété au cours des dernières années car chaque information est importante dans l’estimation des risques, mais aussi des garanties nécessaires et de la valeur de la prime d’assurance.