Assurance des garagistes

Assurance des garagistes

Un garagiste doit disposer des assurances suffisantes afin de prévenir tous les risques liés à l’exercice de ce métier. Notamment en cas de vols ou de dégâts portant sur les véhicules des clients.

Dans le cas où ce type d’incident n’est pas couvert, c’est la confiance des clients qui sera ébranlée et par ricochet la notoriété du garagiste et sa réputation dans le milieu. D’où l’importance voire l’urgence de souscrire à une formule garagiste dite FPQ4.Il s’agit d’une couverture qui assure aussi bien les véhicules qui sont la propriété du garage que ceux qui sont sous sa responsabilité.

Une telle assurance peut être contractée non seulement par les garagistes mais aussi les hôtels offrant les services de valet, les centres de lavage automobiles, les remorqueurs, les marchands de véhicules usagés, entre autres. Elle devient incontournable dès qu’on a sous sa responsabilité des véhicules d’autrui et de ce fait il serait judicieux de contracter une police garagiste.

La loi stipule que l’assurance auto est applicable sur les structures disposant de véhicules confiés. En regardant de près cette loi, on peut relever le caractère obligatoire de l’assurance responsabilité qui est détaillé au niveau du chapitre A. Un article souligne la responsabilité de l’entreprise qui a la charge des véhicules d’autrui, lorsque ces derniers subissent des dommages ou des dégâts. D’un autre côté l’assurance du propriétaire légitime de l’automobile devient facultative.

Il faut dire que la Formule de Police du Québec no 4 est très similaire à une assurance auto de type FPQ1 et se présente comme suit :
Conditions particulières
Nature et étendue de l’assurance
Chap A : Responsabilité civile
Chap B : Dommages éprouvés par les véhicules appartenant à l’assuré
Division 1 : Tous risques
Division 2 : Collision
Division 3 : Accident sans collision ni versement
Division 4 : Risques désignés
Chap C : Responsabilité Civile pour dommages éprouvés par les véhicules confiés
Division 1 : Tous risques
Division 2 : Collision
Division 3 : Accident sans collision ni versement
Division 4 : Risques désignés
Dispositions diverses
Dispositions générales

Avenants
La partie se rapportant aux conditions particulières réunit l’ensemble des renseignements de base du contrat d’assurance. Et de fait il faut que l’intégralité des établissements du bénéficiaire y figure. En plus des détails concernant l’activité exercée, vu que l’assurance est applicable sur les véhicules employés dans le cadre de l’exercice de ces activités.

Le chapitre A évoque la garantie responsabilité civile qui est déclenchée pour couvrir les dégâts matériels ou corporels causés à autrui et qui impliquent les véhicules propriété du bénéficiaire ou qui se trouvent sous sa responsabilité mais appartenant à des tiers. Cette assurance revêt un caractère obligatoire et sans laquelle on ne peut circuler sur les routes du Québec. D’ailleurs cette garantie est généralement indiquée par les fameuses cartes roses.

En ce qui concerne le chapitre B, il traite le cas des dégâts subis par les automobiles qui sont la propriété de l’assuré. Une telle assurance ressemble beaucoup à la garantie automobile habituelle, soit la FPQ1. La seule différence est que la police garagiste précise les montant maximaux d’indemnité au niveau des divisions 1, 3 et 4 hors le cas de collision. En d’autres termes, la police d’assurance doit préciser la valeur totale du parc auto objet de la couverture pour pouvoir prétendre à une indemnisation en cas de sinistre.

Cette partie de l’assurance garagiste souligne aussi les exclusions notamment en cas de dégâts aux pneus, de bris mécanique et tout dommage en rapport avec l’entretien sauf si c’est lié directement au sinistre assuré.

Pour le chapitre C, il se rapporte aux dégâts subis par les automobiles confiées à l’assuré et se trouvant donc sous sa responsabilité. Cette partie comporte quatre divisions mais aussi les indemnités maximales versées en cas de sinistres pour les divisions 1, 2 et 3 hors collision.

Il faut prévoir une assurance entreprise suffisante à même de couvrir l’ensemble des véhicules susceptibles de subir un sinistre comme le vandalisme ou autres. Il faut également prévoir les situations où l’assuré peut avoir plus de véhicules sous sa responsabilité. Une telle précaution est très importante, pour ne pas être pénalisé à cause d’une insuffisance de couverture pour le plein montant en sa possession lors de l’inventaire.

Certains assureurs ajoutent un FAQ 4-70 sur une assurance garagiste. Une telle pratique permet d’exclure les automobiles appartenant à l’assuré en vue de réduire par la même occasion la portée de la FPQ4 et le montant de la prime générée.

Evidemment l’assuré doit prévoir une assurance supplémentaire pour couvrir ses propres véhicules en contractant une FPQ1. Grâce à cette démarche il va s’assurer d’avoir une prime plus attrayante. Il est évident qu’il vaut mieux vérifier avec son courtier la formule ou la combinaison d’assurance la plus avantageuse que ce soit en terme de couverture ou des tarifs.

Pour conclure, l’assurance garagiste présente de nombreuses particularités par rapport à l’assurance véhicule standard. Il serait judicieux d’en parler à son assureur et d’avoir plus de détails et d’éclaircissements avant de contracter cette police ou de recourir à une assurance auto complémentaire.

assurance garagiste

Les garagistes au Canada peuvent prétendre à une assurance particulière qui couvre leur activité dans le respect de leurs besoins et leurs attentes. Ce type de garantie concerne aussi bien le garage, que l’atelier de réparation, garage de mécanique, les magasins de ventes de pneus et d’accessoires automobiles sans oublier les lave-autos.

De tels professionnels n’auront qu’à faire une demande de soumission pour obtenir immédiatement des offres correspondant exactement à leurs situations respectives. Chaque garagiste a la possibilité de faire une demande de soumission ou de devis à titre gratuit et sans engagement.

shadow