Assurance commerce de détail

Protections pour le commerce de détail

Pour les professionnels du commerce en détail, ils peuvent bénéficier de couvertures adaptées à leur activité. En effet que ce soit des boucheries, des épiceries, des pâtisseries, des ateliers de couture, des dépanneurs ou autres, ils peuvent avoir les garanties qui couvrent justement les risques liés leur activité commerciale.

L’assurance commerce de détail couvre les différents biens comme les bâtiments, le matériel et les équipements, les marchandises, les documents de valeurs et les archives. De même que les revenus surtout en cas de perte de bénéfice brut ou de revenu locatif à la suite d’un sinistre. L’assurance est déclenchée aussi lorsque la perte est associée à un acte frauduleux comme la contrefaçon et le détournement d’argent. La responsabilité civile est également protégée en cas de dommages corporels ou matériels causés à autrui.
C’est donc une solution complète qui tient compte des exigences particulières de ce type de professionnelles et les particularités de leur activité commerciale.

Courtier d’assurance commercial

Avec le courtier d’assurance Assur360, chaque assuré bénéficie d’une protection optimale y compris les frais de défense lui incombant lorsque sa responsabilité est engagée.

assurance commerce de détail

Tout savoir sur l’assurance détaillants

Pour les professionnels possédant des commerces de détails, ils peuvent bénéficier d’une couverture adaptée à leurs besoins et à leurs activités tout en négociant le meilleur rapport qualité-prix.

A propos de l’assurance perte d’exploitation

Ce type de garantie couvre la baisse du chiffre d’affaires. Pour en profiter il suffit de s’adresser à un courtier comme Assur360, le spécialiste des assurances multi-risques et qui offre à sa clientèle des garanties adaptées aux pertes d’exploitation.

Peuvent bénéficier de cette assurance les boutiques d’articles de sport, de vêtements ou de chaussures. De même que les boucheries, les épiceries, les boulangeries, les fleuristes, les dépanneurs, les centres de réparation, les pharmacies, les restaurants, les papeteries, les boutiques de meubles, les magasins de pièces auto, etc.

Responsabilité professionnelle à la suite d’erreur ou omission

Lorsque la responsabilité professionnelle est engagée à la suite à une erreur ou à une omission au moment de la réalisation de la prestation ou l’exécution du travail, il vaut mieux avoir une protection adéquate couvrant ce type de risque. Sont éligibles à cette protection : les agences de création de sites web, les entreprises de consultation en sécurité, les ingénieurs consultant en environnement, les agents d’immeuble et même les inspecteurs en bâtiment, parmi d’autres.

Les garanties optionnelles pour votre magasin de détail

Garanties pour les pertes d’exploitation

Il s’agit d’une assurance pour entreprise qui permettant de dédommager le bénéficiaire en cas de perte de revenus ou de biens de l’entreprise à la suite d’un sinistre assuré. Une telle assurance permet de préserver la crédibilité et la fiabilité de la structure et de consolider son image auprès de ses différents créanciers, fournisseurs et même les établissements bancaires avec lesquels, elle traite.

Garantie valeur à neuf

Il s’agit d’une assurance couvrant les bâtiments et les équipements et qui permet de les dédommager sur une base de valeur à neuf. L’assuré aura intérêt évidemment à augmenter ses limites, en prévision des pénalités liées à la clause de règle proportionnelle.

Garantie bris des machines

Cette assurance commercial permet de couvrir les pertes financières dues à un sinistre touchant les équipements sous pression ainsi que les matériels mécaniques ou électriques. Il faut noter que l’assurance incendie et les garanties annexes ou encore la garantie biens multirisques, ne couvre pas le bris des machines.

Garantie responsabilité des administrateurs et dirigeants

La responsabilité de l’administrateur ou du dirigeant est engagée en cas d’actes ou d’omissions générant des pertes ou une mauvaise gestion des avoirs de l’entreprise. Une telle assurance s’active dans le cas de poursuites, de congédiements injustifiés et de difficultés financières préjudiciables à la structure et à son bon fonctionnement.